Le Pic du Jer

Tél:0033 (0)562 940 041

picdujer@ville-lourdes.fr

59, avenue Francis Lagardère

65100 Lourdes

Desservi par le petit train et le CityBus toutes les 1/2 heures

Réservation

 

Périodes d'ouverture 2017

Du 1 avril au 6 juillet : (fermé au public du 27 au 30 avril inclus)

9h30 à 18h : dernière montée à 17h15.

 

Du 7 juillet au 10 septembre :

9h30 à 19h : dernière montée à 18h15.

Du 11 septembre au 5 novembre :

9h30 à 18h: dernière montée à 17h15

 

 

 

Le site

L’historique du funiculaire du Pic du Jer

En 1858 les apparitions Mariales à Bernadette Soubirous vont entraîner une venue de pèlerins dès que l’évêché de Tarbes décide la construction d’une basilique.
Le chemin de fer arrive à Lourdes le 9 avril 1866 et l’affluence de pèlerins ne cessera de grandir. 


Agrandir

Il est donc naturel de mettre en valeur le potentiel touristique de la région et l’idée d’un funiculaire reliant le sommet du Pic du Jer au pied de Lourdes est retenue.

Les travaux ont commencé en août 1898 pour se terminer 15 mois plus tard en décembre 1899 . Le funiculaire a été mis en fonctionnement au mois de mai 1900.

Son inauguration a eu lieu en juin de la même année.
La rapidité d’exécution des travaux est due à la présence d’un porteur aérien qui transportait jusqu’à 50 tonnes journalières de pierres venant d’une carrière du Petit Pic du Jer. Tous les déblais provenant des tunnels et de la tranchée étaient enlevés à la brouette ou à la pelle et mis en cavalier sur les flancs de la montagne.
Pour économiser la main d’œuvre, la charge normale de dynamite était doublée.
Les déblais étaient ainsi projetés de part et d’autre sans effort humain.

Le constructeur, la Compagnie du Funiculaire du Pic du Jer bénéficiait d’une concession de 75 ans , cette dernière a été prolongée pour fait de guerre, puis c’est la municipalité de la ville de Lourdes qui a récupéré son bien en 1986, aujourd’hui exploité par une Régie municipale.

La fiche technique :

- la voie
Longeur de la voie 1110 m , pentes de 28% à 56%
Ecartement de la voie 1 m
Altitude gare basse 450 m
Altitude gare haute 930 m
Dénivelé 480 m
Deux tunnels de 70 et 65 m taillés dans le calcaire compact
La tranchée mesure 400 m de long sur 10 m de profondeur
Le viaduc : 12 arches, 200 m de long, 4 m de large, 18 m de haut.

- le funiculaire
Du mot funiculus en latin, petite ficelle est une invention de l’ingénieur Stéphenson en 1825 qui l’inventa pour aider les locomotives à vapeur à franchir les pentes des collines anglaises.

Le principe de base des funiculaires repose sur l’équilibre entre deux véhicules reliés par un câble : quand la voiture est en gare basse, la longueur du câble est calculée pour que la seconde soit en gare haute.
Pour pouvoir se croiser sur la voie unique un aiguillage est installé au centre, l’évitement , situé sur le viaduc.
La mise en mouvement s’effectue par une force motrice : l’électricité.
Moteur électrique de 185 chevaux situé en gare haute.
Câble : 1155 m de long
Deux cabines, poids vide 5500 KG capacité 80 personnes
Durée du voyage 6/10 minutes, vitesse maxi 11 km/h

Le restaurant

Restaurant Haut de Lourdes

Le bar-restaurant et sa terrasse panoramique à côté de la gare amont vous propose:

- Boissons chaudes et froides, glaces, pâtisseries.
- Repas le midi ou restauration rapide.

 



Les Grottes

Les plus hautes grottes aménagées de France

Il y a 40000 ans, à la fonte des glaciers, l’eau s’est infiltrée et a creusé le Pic du Jer en son sommet. Les moraines se sont déposées et ont bouché l’entrée des gouffres ne laissant accessible que quelques mètres de passage.

Des travaux ont été entrepris et les gouffres ont été déblayés jusqu’à 40 mètres de profondeur. Des ossements y ont été découverts !


voir le plan

Elles ont été ouvertes au public en 1958.
Visite guidée avec Hélène,tous les jours une visite le matin et plusieurs dans l'après midi.

L'observatoire

Situé au sommet à 1000 m

Un sentier partant de la gare supérieure, vous conduira à la table d'orientation où vous découvrirez un panorama exceptionnel à 360° sur la ville de Lourdes, la plaine de Pau, Tarbes, la vallée des Gaves, Argelès-Gazost et la chaîne des Pyrénées, Pic du Midi, Vignemale, Montaigu...


La faune

chevreuils,mouflons ,vautours fauves, percnoptères

Sur un site comme celui-ci, l’altitude, la proximité des plaines et des vallées, sont deux atouts importants pour accueillir certains animaux….., mais ils se réfugient souvent sur le versant le plus difficile d’accès au Pic.
Vous pourrez apercevoir, des chevreuils, des mouflons, les vautours fauves et le percnoptère